Tourisme

Le tourisme en Thaïlande

Découvrez ici la Thaïlande telle que vous ne la trouverez dans aucun guide : des infos inédites, des bons plans, les bonnes adresses et tout ce qui est indispensable pour réussir vos vacances !

par le nombre d'entrées que par les revenus générés, la Thaïlande est devenue le deuxième pôle touristique d'Asie, derrière Hongkong : depuis 1990, plus de 5 millions de visiteurs franchissent chaque année les frontières du royaume.

Premier élément déterminant qui favorisa l'essor du tourisme il y a une trentaine d'années, l'aéroport de Bangkok s'est vite imposé comme une plaque tournante : avec 16 millions de passagers par an, il se place désormais au troisième rang régional, derrière Singapour et Hongkong.

Le deuxième facteur décisif fut l'intervention américaine dans les pays issus de l'ancienne Indochine française : la Thaïlande devint la base arrière principale d'un contingent américain qui dépassait le demi-million d'hommes au Viêt-nam en 1969. En couvrant le conflit, les médias ont indirectement participé à la promotion du potentiel touristique du "pays du sourire ". Enfin, la création de la Tourism Authority of Thailand, en 1979, a sonné le glas d'un tourisme qui se développait assez anarchiquement et restait majoritairement contrôlé par les pays "émetteurs ".

La clientèle est d'abord malaise, puis japonaise, européenne et enfin américaine. La relative stabilité politique dont elle jouit a permis à la Thaïlande d'initier un développement touristique plus précoce que celui de ses voisins, qui, pour la plupart, possèdent aussi des plages au sable fin, des paysages enchanteurs et des vestiges de somptueuses civilisations.

On peut enfin remarquer que ce secteur économique s'affirme comme un instrument efficace d'intégration et de contrôle des périphéries peuplées de minorités non thaïes. Son irruption rapide a modifié considérablement une société tenue jusque-là à l'écart des influences extérieures. Bangkok, malgré une crise asiatique qui n’est pas encore qu’un souvenir, a retrouvé toute sa vitalité, toute sa fièvre. D’ailleurs, il n’est pas toujours facile de trouver de la place dans les nombreux avions qui relient l’Europe à la capitale du royaume. Cette véritable tradition rend d’autant plus insupportables les abus que certains touristes se permettent régulièrement.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site